Fran├žais
{nom_banniere}
Eric DARTEL
Eric Dartel Pianiste
Eric Dartel débute le piano à l’âge de 7 ans au Conservatoire de limoges avec Monique Murez comme Professeur, il poursuit ses études musicales au Conservatoire National de Région de Boulogne Billancourt, dans la classe de Claude Bonneton et de Geneviève Ibanez, où il obtient les premiers prix de piano et de Musique de chambre. Admis ensuite au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon dans la classe de Eric Heidsieck, il est récompensé par un premier prix de piano, premier nommé à l’unanimité. Lauréat et prix du public au Concours International de sonate de Finale Ligure (Italie) en formation sonate avec le violoniste Francis Duroy, il intègre le cycle de perfectionnement de Musique de chambre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon dans la classe d’Alain Meunier. Parallèlement, il obtient un premier prix de Cor au Conservatoire National de Région de Lyon et réussit aussi dans cette discipline le concours d’admissibilité au Conservatoire National Supérieur de Lyon.

Attiré par les champs moins académiques du monde musical, Eric Dartel se tourne alors vers les techniques d’improvisation et s’exerce tout naturellement à la composition. L’une de ses pièces pour piano seul, extraite de « Quelques notes au crépuscule », connaît une diffusion nationale lors de récitals de piano, avec retransmission radiophonique tandis que « La Ronde des Acrobates »  pour piano et violon, publiée par les éditions Notissimo, fait l’objet d’une création salle Molière à Lyon. Par ailleurs, il participe à la création du disque « Funambule Amoureux » de Môrice Benin, et compose également quelques pièces pour la chanteuse Pat Milesi.

Remarqué par ses illustrations musicales, il participe notamment à la programmation cinéma du Musée d’Orsay pour l’accompagnement en direct de films muets. Il est choisi par le chorégraphe Denis Plassard pour la création musicale et l’interprétation d’un spectacle d’ombres intitulé « Danlécoin » largement programmé sur les grandes scènes nationales et au sein de différents festivals. Les « Ballets Trockadero de Monte Carlo » font appel à lui pour enregistrer des pièces de Chopin ; à cette occasion il se produit lors de deux spectacles filmés par plusieurs chaînes de télévision, françaises et américaines, avec retransmission télévisée sur Arte.

Il a composé pour le chorégraphe Davy Brun la partie contemporaine du ballet Christoffa (création 2012), et enregistré deux disques avec ses compositions originales, Glow of Colors , musique pour piano et Brooklyn to st Germain, chansons d’inspiration jazz avec la chanteuse Lili K’venn. (2013)

L’une de ses dernières oeuvres « Une Journée à Ciboure », version orchestrale à fait l’objet d’une création mondiale par le Vietnam Symphony Orchestra à l’Opéra de Hanoï (décembre 2017) et sera joué au Grand Théâtre de la Havane en novembre 2018.

Il est invité régulièrement à donner des master-classes à l’Académie Festival d’été Musicalta.

Pianiste du Lyon Opéra Ballet de 2004 à 2012.

Enfin, professeur de piano complémentaire au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon, Eric Dartel se consacre désormais à l’enseignement et la composition.
Le style de composition d’Eric Dartel est avant tout intuitif. Installé au piano, il se laisse guider par son inspiration harmonique. Les notes s’assemblent alors naturellement en mouvements fluides sous ses doigts. Il enrichit parfois sa musique du timbre d’autres instruments acoustiques, voire électro. Libres de toute contrainte, ses propositions mélodieuses aux couleurs multiples sont autant d’invitations au voyage..
Eric Dartel